Layovers for women travelling alone

Les Escales pour femme voyageant seule

Version française plus bas

***

Credit photo:  Nathalie Turgeon – taken with my Samsung Smartphone.

***

 

How to find a “sense of security” during layovers when travelling alone?

This might be interesting for women who would really like to travel but are afraid of the travelling part more than being at the destination where they might feel safe once arrived at their hotel or when they finally join a guided tour.

I would say if you are younger… do not be shy to join group of friends who seems to be having genuine fun and a good time and talk with them and tell them you would like to join in so you do not sit alone… or sit down not far from them. This could be a way to avoid awkward situations.

***

One time when I had a 10 hours layover thinking that I chose that cheaper flight to also have time to work on something that needed to be finished before I leave… only to find out that the site I had to work on could not be accessed through public Internet which is what you have in airports… my 10 hours became a very long 10 hours and I needed to sleep very badly at one point. The “sleeping” areas were for club members only no matter how much I was ready to pay for one spot to sleep a few hours… the floor was looking pretty inviting at one point… so I found an older couple sitting patiently also for their own flights and I slept next to them feeling more secure than alone in the middle of nowhere, even if I was far from the gate my flight would be taking off.

***

When you have to nap…make sure your suitcase or your bigger bag is the one you put your legs on. If you are a deep sleeper… just pass one leg through the strap (so you might want to put one on it if it does not come with one) so that way, your sense of security is higher knowing you will feel if it move.  And use your smaller bag as your back pillow, as uncomfortable as it can be. This way, nobody will go in them while you sleep or snore.

***

Another thing I like to do is go for a meal… in a restaurant. You will find yourself in a secure environment, family or business environment, and it will be cheaper anyway than buying on the plane, I mean quality/quantity. And while there just take your time and read a book or connect to the Internet while you eat and take an extra coffee and dessert.

***

If it is not long enough for neither of both… a little freshen up can be useful. You can use the lady’s restroom as long as you need and wish. You can completely change your outfit (so do not forget to bring one in your carry-on or your bag) and just refresh yourself, your hair, your make up. Take your time, what’s the rush. Of course, this refers to the bigger public restroom, not the single one where everybody wait in line for you to come out.  In the lady’s room… there will be only ladies so if it makes you feel secure, go for it.

***

Go shopping… or window shopping. You do not need to buy anything; you can take your time and look at everything. But use that time wisely, for example… do not go looking for things “without interest”… you will be bored in less than five minutes. Look at them thinking who would you offer that to and start making your mental Christmas list so when you get home you have ideas. No need to buy there making your bags heavier unless you are on your way back home.

***

Those are some very simple tips but often overlooked as people do a little bit of that naturally.

Be aware that those simple things can ease your anxiety of travelling alone and will open yourself to maybe more adventure.

If you have a desire to travel and not find yourself in places where your anxiety level will hit the roof… just plan your vacations with more public places to stop on your way and go through bigger airports and bigger train stations.

When you have a layover at a train station, you might be able to rent a locker for your luggage, so you will not have to worry about them. If you have enough time, you might even be able to hop on a taxi and do a little sight-seeing tour of the place, asking the driver to show you some places around (do your research before you leave so you know what you want to see) or you might find guided tours starting from there if you have time. That way, you visit, and you do not have to worry about anything.

Layovers should never be the reason why you are afraid to go places. I always think as layovers as part of my vacations… which is… because as soon I am leaving the house… that is where my vacations start.

BLOG

 

***

VERSION FRANÇAISE

 

Comment se « sentir en sécurité » pendant une escale lorsque l’on voyage seule ?

Ceci peut être intéressant pour les femmes qui désirent voyager mais qui ont des craintes concernant la portion « escale » pour se rendre à leur destination, à leur hôtel ou rejoindre un groupe. La destination n’est pas le problème en soi, mais le trajet devient lui-même une aventure angoissante.

Je serais portée à dire que si vous êtes plus jeune… ne soyez pas timide de vous joindre à un groupe d’amis qui semblent passer un bon moment et dites-leur que vous aimeriez vous joindre à eux afin de ne pas rester seule… ou encore assoyez-vous près d’eux tout simplement.  Cela pourrait vous éviter des situations difficiles.

***

Je me suis retrouvée une fois avec une escale de 10 heures, que j’avais choisie volontairement parce que le vol était moins cher, mais aussi parce que je devais terminer un travail avant de partir, donc ce 10 heures me permettait de joindre l’utile à l’agréable… pour découvrir sur place que le site Internet n’était pas accessible d’une connexion publique comme celle de l’aéroport… alors le 10 heures de productivité est devenu un très long 10 heures. Plus les heures avançaient, et comme j’avais déjà un vol dans le corps, je ne voulais que dormir et dormir et dormir. Même dormir directement sur le plancher de l’aéroport commençait à être une bonne idée. J’avais observé un couple plus âgé qui attendait également alors je me suis finalement installée près d’eux et j’ai fait une sieste très paisible. Je me sentais plus en sécurité que de dormir au milieu de nulle part, même si j’étais loin de ma porte d’embarquement.

***

Quand vous faites une sieste… assurez-vous que votre plus gros bagage vous sert d’appui pour étendre vos jambes. Si vous dormez fermement, passez une jambe dans la ganse (ajoutez en une s’il n’y en a pas), ce qui vous permettra d’avoir un sentiment de sécurité sachant que vous le sentirez bouger. Et placez votre plus petit sac derrière votre dos, aussi inconfortable que cela puisse être. De cette façon, personne ne pourra y accéder même si vous ronflez.

***

Vous pourriez également aller manger… dans un restaurant. Vous pourriez vous sentir en sécurité dans un environnement familial ou de business people, et qualité/prix, vous aurez fait un meilleur choix que de prendre ce qu’il y aura dans l’avion. Prenez tout votre temps, lisez un livre ou connectez vous à l’Internet en mangeant. Reprenez un café avec un dessert.

***

Si votre escale n’est pas assez longue pour vous permettre de dormir ou aller dans un restaurant… allez faire un petit brin de rafraichissement dans les toilettes. Vous pouvez prendre le temps que vous voulez et vous ne serez entouré que de femmes. Vous pouvez prendre le temps de vous changer complètement (n’oubliez pas de mettre un kit complet de rechange dans votre bagage à main), refaire vos cheveux et votre maquillage. Prenez votre temps, rien ne presse. Bien entendu, ceci s’applique si les toilettes des dames est une grande pièce pour plusieurs et non une toilette privée avec une ligne d’attente de l’autre côté de la porte.

***

Allez magasiner… ou plutôt aller faire du lèche-vitrine. Vous n’avez pas besoin d’acheter quoi que ce soit. Prenez votre temps et regardez avec intérêt… sinon vous vous ennuierez en moins de cinq minutes.  Prenez le temps de regarder les choses comme si vous prépariez votre liste de cadeaux de Noël. Demandez-vous à qui vous pourriez bien offrir une telle chose et prenez-en note mentalement. Votre magasinage du temps des Fêtes sera plus facile. Ne faites pas d’achat sauf si vous êtes sur votre chemin du retour… au risque d’avoir des kilos en surplus pendant toutes vos vacances.

***

Ces petits trucs peuvent sembler bien banal, car souvent ce sont des choses que l’on fait naturellement quand on est en attente d’un prochain vol.

De le faire avec une approche différente et volontaire peut cependant aider à diminuer l’anxiété de certaines femmes qui aimeraient voyager seule.

Si vous avez le désir de voyager sans faire monter votre taux d’anxiété au plafond… vous pouvez planifier vos vacances dans des lieux plus publiques avec des arrêts dans des endroits plus publiques, comme choisir des aéroports plus grands vous permettant ces conseils, et des gares de trains plus populaires et connues également.

Lorsque vous avez une escale dans une gare de train, vous pourriez avoir la possibilité de louer un casier pour laisser vos bagages, et sauter dans un taxi pour faire un petit tour de la ville en demandant au chauffeur de vous montrer les endroits que vous aimeriez voir (faites vos recherches avant de partir), ou encore s’il est possible et que vous en ayez le temps, de prendre un de ces tour guidé partant de la gare. De cette façon, vous visitez et vous n’avez rien à craindre.

Les escales ne devraient jamais être une raison de craindre de voyager. J’aime prendre ces escales comme faisant partie de mon voyage… ce qui est en fait vrai… car pour moi les vacances commencent dès que je quitte la maison.

***

BLOGUE