A banana directly from the plantation, St. Lucia

Une banane directement de la plantation, Sainte-Lucie

Version française plus bas

***

Credit photo:  Nathalie Turgeon – taken with my Samsung Smartphone. 

***

St. Lucia is well known by the newlyweds and by the water sports enthusiasts and explorers as there are no sharks around to enjoy the variety of fishes. Actually, there was a couple from the cruise ship that got married while there. I do have a beautiful picture of them smiling on their way back but not knowing them, no authorization to post it here.

It is very easy to visit St. Lucia as you can start your guided tour from the cruise ship port, where lots of locals are waiting for the tourists to get off the cruise ships and offer them tours. Do not hesitate to create your own tour if you have something in mind you would like to see.  And a little something I have learned from visiting a few islands… if you are not in the first ones on the site in the morning… on some islands, you might have a private tour as some will prefer leaving with only two tourists than going back home with no income for the day. As sad as it may sound, once the cruise ship people are all gone from the site, their chances of earning something that day are gone.

This beautiful and rich in history island offers a great contrast between the tourist’s hotels and its locals living areas.

Before being called St. Lucia, the island was first identified as the island of iguanas, Louanalao, as far as the years 200! And 600 years or so later, Carib Indians integrated the history of the island up until the 1600s. I am always amazed when I can get historical facts like this going that far back.

During the colonization period, St. Lucia was dancing back and forth between the English and the French to finish being an English colonization in 1814.

It became independent in 1979, so you will find both culture, language and customs all over the island.

When visiting the island, your local guide can stop at the ruins of what used to be the powder magazine and guard cells during the settlement attempts on Morne Fortuné. The walls were built very thick to contain any explosion. You will have a little history course from him or one of his friends waiting there for you, and I encourage you to listen with respect… it is their history and not some cruise ship or holiday guide. Yes, you will be offered to buy something or leave a tip. It is worth it.

You might also hear some fun facts about the calabash, the National fruit of St. Lucia while there. They have a very good sense of humor.

There are so many things to visit while there, but I was interested in the banana plantations… something I only saw in movies. As I was there only for one day during a cruise ship vacations in the Caribbean, I chose to visit “local” with a friend and both of us were really enjoying our day. I did some simultaneous translation to her in French as the guide was speaking in English and I wanted to make sure she was receiving the same information as I was. 🙂

Sugar cane had its issues over some decades but the banana industry was getting good enough to start exporting them around 1922.

We did not visit a big plantation site; we went to a smaller one and we stopped to walk through the banana trees and have a taste of a fresh picked banana. Let me tell you that what we have at home is no comparison to that. Wow!

Did you know a banana plan takes up to 7 to 8 months to be ready? All over the plantation we could see blue bags up in the trees protecting the bananas from the birds and insects. The banana from St. Lucia are exported to UK.

Our guide also stopped to get some fresh homemade banana cake from another friend on the road. That is the kind of treat you get when you go with a local for guide.

Not that it is life essential, but our guide stopped for a few minutes for me to take photos at one of the most beautiful places I have seen on our way back… not knowing it was the “tunnel of love” featured in the movie Pirates of the Caribbean.

When you will visit St. Lucia make it fun and go local as much as you can so you will come back with awesome souvenirs.

***

Here is a site I like:

https://www.stlucia.org/en/

***

YourAdCanBeHere

***

 

***

VERSION FRANÇAISE

Sainte-Lucie est bien connue des nouveaux mariés et des amateurs de sports aquatiques, car il n’y a aucun requin à l’horizon. D’ailleurs, j’ai une photo d’un couple de nouveaux mariés tout souriant qui regagnaient le bateau de croisière, la mariée dans sa belle robe blanche. Comme je ne les connais pas, je n’ai pas l’autorisation de la publier ici.

Il est très facile de visiter Sainte-Lucie avec un guide local. Au port des bateaux de croisière, ils attendent impatiemment que les touristes débarquent du bateau pour offrir des tours de l’île guidés. N’hésitez surtout pas à créer votre propre tour avec les destinations de votre choix. Je vous partage quelque chose que j’ai appris pour avoir visité quelques îles. Si vous n’êtes pas dans les premiers sur le site le matin, vous pourriez vous retrouver avec un joli tour privé, car les guides locaux préfèrent partir avec deux touristes que de retourner chez eux sans revenus. Aussi triste que cela ne le soit, une fois les vacanciers des bateaux de croisière passés, leur chance d’obtenir un revenu pour cette journée est plutôt mince.

Cette île est magnifique et riche en histoire. Vous observerez également un contraste hallucinant entre les endroits touristiques et les régions où habitent les gens de l’île.

Avant de s’appeler Sainte-Lucie, l’histoire de cette île remonte aussi loin qu’en l’an 200 et portait le nom d’ile aux iguanes, Louanalao. Puis environ 600 ans plus tard, les indiens des Caraïbes ont intégré son histoire. Je suis toujours aussi étonnée lorsque l’Histoire d’un endroit peut remonter aussi loin.

Pendant la période de colonisation, Sainte-Lucie a dansé entre les Anglais et les Français pour terminer aux mains des Anglais en 1814.

Elle est devenue indépendante en 1979 et vous y trouverez des vestiges des deux peuples, soit dans sa culture, ses langues ou ses coutumes.

Si vous visitez cette île avec un guide local, il s’arrêtera certainement aux ruines de Morne Fortuné et lui, ou un de ses confrères qui sera déjà là-haut, vous racontera l’histoire de cette période de tentative de prise de possession. Il en reste les ruines des cellules des gardes et des magasins de poudre. Les murs avaient été construits très épais afin de pouvoir contenir les explosions. Je vous invite à l’écouter respectueusement lorsqu’il vous racontera le tout. Contrairement aux guides qui accompagnent les vacanciers, lui vous racontera une partie de son histoire. Il est possible qu’il vous offre des souvenirs à acheter ou encore vous offre de lui laisser un pourboire. Ça en vaut la peine.

Ils ont également un bon sens de l’humour alors ne soyez pas surpris s’ils commencent à vous parler de la Calebasse, le fruit national de Sainte-Lucie.

Il y a tellement de chose à voir sur cette île, mais c’est honnêtement la plantation de bananes qui m’intéressait le plus… quelque chose que nous n’avons pas ici et que je n’avais vu que dans des films. Comme je n’étais sur cette île que pour une journée pendant des vacances sur un bâteau de croisière, je voulais visiter « local » et je me suis aussi amusée à faire de la traduction simultanée à l’amie avec qui j’étais, car je voulais qu’elle puisse en entendre autant que moi pendant notre visite et le guide nous parlait en anglais.

La canne à sucre a eu ses décennies de problèmes mais l’industrie de la banane a eu un bel essor ce qui a permis d’effectuer les premières exportations autour de 1922.

Nous n’avons pas visité une grosse plantation touristique, mis plutôt une plus petite où nous avons pu marcher entre les bananiers et manger une banane fraîchement cueillit et parfaitement mûre et veloutée. Rien à comparer avec celles de chez nous.

Saviez-vous qu’un plan de bananes prend entre 7 et 8 mois avant d’être mûr et prêt? Partout il était possible de voir des sacs bleus attachés dans le haut des arbres. Ces sacs protègent en fait les bananes en croissance des oiseaux et des insectes. Les bananes de Sainte-Lucie sont exportées aux Royaume-Unis.

Notre guide nous a également fait goûter à un gâteau aux bananes cuisiné maison acheté sur le bord de la route. Avec un guide local, vous pouvez vous attendre à ce genre de gentillesse.

Bien que ça ne soit pas un fait d’existence essentiel … notre guide s’est arrêté quelques minutes sur le chemin du retour afin que je puisse prendre des photos d’un des plus magnifiques endroits que j’ai vu… sans savoir que c’était en fait le « tunnel of love » apparu dans le film Les Pirates des Caraïbes.

Si vous visitez Sainte-Lucie, profitez pour aller local le plus que vous le pouvez et vous reviendrez avec des souvenirs inoubliables.

***

Voici un lien que j’aime bien:

https://www.stlucia.org/en/

***

Cet article est sponsorisé par
Yanoushka – Conseillère en voyage

Yanoushka02

***

YourAdCanBeHere_fr

Interesting in advertising? Do not hesitate to contact me

 

***

You like what you read?  🙂 You can offer me a coffee…
I will gladly enjoy it while writing the next article.
Thank you in advance! Simply follow this link to the secure PayPal page.

https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=9K9B8UW9NCG5C&source=url

Code QR

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s